Néréide et Triton, Ephèse


Cette mosaïque se trouve dans la Maison II, dans l'aile Sud du péristyle. Sur un fond blanc est représenté un extrait de thiase (ou cortège) marin : une Néréide est assise sur la queue d'un hippocampe, qui forme quatre volutes ; elle s'appuie de son bras gauche tendu sur la première spire, et a le bras droit levé à peu près perpendiculairement ; autour de ce bras s'enroule un pan de son voile gonflé par le vent, qu'elle retient de sa main droite. Le voile forme un arc au-dessus de sa tête et derrière son dos, tandis que l'extrémité flotte en formant un S. Son corps est nu jusqu'à l'aine, les jambes sont recouvertes d'un manteau rouge-marron. Elle se tient légèrement penchée : pendant que la partie inférieure de son corps est en diagonale vers la gauche, le haut du corps se penche vers la droite et est vu presque de face. La tête est légèrement penchée sur l'épaule gauche, elle regarde vers le même point que le Triton. Les jambes sont assemblées ; la droite est croisée derrière la cuisse gauche, et donc cachée par elle et par le manteau, si bien qu'on ne voit pas le pied. Sa chevelure, ornée d'un diadème, forme une masse unitaire et descend en deux longues mèches sur les épaules. Le cheval marin est figuré dans un mouvement rapide, conduit par un Triton qui arrive vite vers l'avant et qui lui tient les rênes en levant le bras : il semble vouloir le freiner, d'après la tête et le geste du bras. Le Triton est nu lui aussi, sauf un manteau qui flotte dans son dos. On ne voit que sa queue de poisson gauche, la droite est cachée par le corps du cheval. Le corps clair de la Néréide (rose clair ou marron clair) contraste avec le corps foncé du Triton (ocres, violet).


Détails techniques :
Localisation : Maison II, appartement 2, aile S. (H2 / SR 22). SR 22 : moitié Sud du péristyle. Sur les murs autour de la mosaïque : plaques de marbre.
Dans l'entrecolonnement derrière la mosaïque : fontaine dont le bassin est à double abside.
Dimensions de la mosaïque : 2,87 x 1,39 m
Taille des tesselles (ou cubes) : 1 à 1,4 cm ; 0,3 à 0,5 cm dans les figures. Ces tesselles sont en marbre ou en calcaire d'Ephèse, et on trouve les couleurs suivantes : noir, blanc, gris clair, gris foncé, jaune de Naples, ocre foncé, rouge d'Inde, lie de vin, marron, beige clair, rose clair, rose foncé, violet foncé, rouge anglais, marron foncé.
Date de la mosaïque : fin du IIIe - IVe s.

La mosaïque est toujours in situ


Bibliographie : W. JOBST, Römische Mosaiken aus Ephesos I ; Die Hanghaüser des Embolos, Forschungen in Ephesos VIII,2, Vienne, 1977, I, H 2/SR 22, fig. No. 98, 103-107
Références dans mon catalogue : No. 141, pl. CXIV