Cortège de Thétis
(détail du Jugement des Néréides)
Maison d'Aion, salle A, Nea Paphos (Chypre)


Le pavement de la salle A de la maison d'Aion est constitué de cinq tableaux. Le panneau supérieur montre, en haut à droite, Dionysos enfant remis aux mains du Silène Trophée, et en haut à gauche, Léda et le cygne. Le panneau central représente deux scènes, une sur terre et l'autre sur mer, qui font toutes les deux partie de l'épisode du concours de beauté entre Cassiopée et les Néréides (ou Jugement des Néréides).
Les noms des personnages sont connus par des inscriptions en grec au-dessus d'eux.

Les noms des Néréides

Cassiopée, victorieuse, dans la pose de l'Aphrodite Anadyomène, révèle son corps superbe aux spectateurs. Une déesse ailée, qui a les traits d'une Nikè, est identifiée par une inscription fragmentaire au-dessus d'elle comme Krisis, le jugement. Aion, dieu du temps éternel qui n'a ni commencement ni fin, domine la scène, du haut de son trône. Il est le dieu suprême et impartial qui rend le jugement. Un nimbe auréole sa tête aux cheveux gris, ornée d'une couronne de feuilles d'or. Il tient de sa main gauche un sceptre d'or et montre de sa main droite (dont il ne reste que les doigts) la gagnante du concours, Cassiopée. Un jeune garçon, qu'une inscription désigne comme Kairos, le moment opportun, tend à Cassiopée un petit objet rond et doré qu'il vient de tirer d'un grand vase d'or, sans doute le lot gagnant. De derrière les nuages, au-dessus de la tête des participants, Hélios et probablement Séléné (qui a presque complètement disparu) saluent Cassiopée du haut des cieux.

Du côté de la scène en mer, l'on voit Thétis, Doris et Galatée, très élégantes dans leurs voiles que gonfle le vent, mais fort mécontentes des résultats du concours, quitter d'un air ulcéré le lieu du drame, emportées par un centaure marin nommé Bythos, qui personnifie les profondeurs de la mer et par un jeune triton, nommé Pontos, qui personnifie la surface de la mer. Bythos a des pinces de crabe qui lui sortent du front, Pontos tient un gouvernail à la main. Un Eros triste monté sur un taureau accompagne les Néréides. Au centre, la figure de Thétis, allongée dans les bras de Bythos, regarde de loin Cassiopée que lui désigne Doris, assise derrière elle. Thétis se présente de face, elle a la jambe droite allongée, nue, et la jambe gauche pliée derrière, voilée dans une draperie pourpre. Elle est parée de bijoux et tient de la main droite un voile qui vole au-dessus de sa tête. Doris, à gauche, a les jambes cachées par Thétis vers qui elle se retourne. Elle a le bras droit appuyé sur une spire du centaure marin, et le gauche passe devant son torse pour désigner de la main Cassiopée. Un voile bleu flotte autour de Doris. De l'autre côté, Galatée regarde également Thétis. Elle est assise sur une volute de la queue de poisson de Pontos, ses pieds reposant sur une autre volute. Son torse est nu, et elle a un manteau orange autour des jambes. Elle tient de la main gauche un voile qui forme un arc au-dessus de sa tête ; son bras droite est caché par la figure de Thétis.

Légende de Thétis
Légende de Galatée

Zeus et Athéna contemplent la scène du haut des cieux et saluent Cassiopée de leur bras tendu.
Le tableau en bas à droite figure le concours entre Marsyas et Apollon.
En bas à gauche, un tableau représente le cortège solennel du jeune Dionysos allant à travers le monde.

Données techniques
3,90 x 1,29 m
Cubes : 0,2 à 0,5 cm
2e quart du IVe s

Bibliographie W.A. DASZEWSKI, Guide des mosaïques de Paphos, Chypre, 1989, p. 63 sqq, fig. 45, 49
Références dans mon catalogue : n°144 (pl. XCVI)